Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Commune hospitalière

Commune hospitalière

Chastre Commune hospitalière

Un Comité citoyen pour soutenir les réfugiés

Le 30 janvier 2018, à la demande d’un collectif de citoyen·ne·s mobilisé·e·s par la campagne du CNCD-11.11.11. sur ce thème, Chastre se déclarait « Commune hospitalière » à l’unanimité du Conseil communal. Elle était l’une des premières (la sixième) des communes wallonnes et bruxelloises (65 à ce jour) à revendiquer cette valeur d’accueil et de respect de l’Autre. Par cette déclaration, notre commune s’engage fermement en faveur d’un meilleur accueil des migrant·e·s sur son territoire.

Des actions en cours ou récentes illustrent différentes facettes de cet engagement.

La Commune compte deux structures d’hébergement, appelées Initiatives locales d’accueil (ILA), pour des des demandeurs d’asile ou réfugié·e·s reconnu·e·s par l’Agence fédérale pour l’accueil des demandeurs d’asile (Fedasil). Le CPAS prend en hébergement des personnes ayant obtenu le statut de réfugié dans deux maisons sociales pouvant accueillir 4 personnes (4 femmes), d’une part, et 6 personnes (une famille), d’autre part, pour des périodes limitées à la procédure d’asile ou pour une période de cinq mois maximum. L’aide sociale est accordée sous forme d’aide matérielle, à savoir essentiellement le logement et l’octroi d’une allocation hebdomadaire destinée à couvrir les besoins quotidiens (repas, hygiène personnelle, etc.). Le CPAS assure également l’accompagnement médico-social, la supervision de la procédure d’asile, ainsi que, dans la mesure du possible, le suivi post-ILA. L’organisation de cet accueil est confiée à un assistant social du CPAS.

Une autre action est menée par Alpha Chastre, une initiative citoyenne qui joue un rôle primordial dans le processus d’intégration. Les bénévoles qui la composent réalisent un remarquable travail d’accompagnement des personnes pour les aider à acquérir la connaissance du français et, le cas échéant, les accompagner dans différentes démarches.

Une action particulière a été réalisée par la « Petite école » de Gentinnes, dont les élèves ont organisé une récolte de vêtements et de sacs de couchage pour les migrant·e·s du Parc Maximilien à Bruxelles où il et elles dorment dehors. Cette récolte a bénéficié du soutien logistique de la commune.

La commune de Chastre veut poursuivre dans la voie d’intégration des ressortissants étrangers, surtout des plus démunis. Pour ce faire, elle collabore activement avec des citoyen·ne·s qui se sont mobilisés fin 2017 et se sont notamment attachés à créer des contacts avec les résidents des ILA.

La Commune soutient le souhait de ces citoyens de s’organiser et de créer un « Comité Commune hospitalière ». Ce comité, composé de citoyens bénévoles et de représentants communaux, a pour objectif de favoriser le Vivre Ensemble, en synergie avec les travailleurs sociaux du CPAS et de la Commune.

Les actions de ce comité pourraient avoir différentes facettes : information et sensibilisation de la population, appui aux actions du CPAS et des services communaux concernés, rencontres avec les intéressés, aides pratiques, apport à la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés,…

Si vous souhaitez participer ou être tenu·e au courant des activités liées à ce Comité Commune hospitalière , faites-le savoir à bWFyaWFubmVfYm9lZ2FlcnRzQGhvdG1haWwuY29t, bWFyZ3Vlcml0ZS52YW5kZXNjaHJpY2tAZ21haWwuY29t ou cm91eGhldEBuYWJpc3VyLmNvbQ==

Pour en savoir plus :

Motion Chastre commune hospitalière : http://www.chastre.be/actualites/chastre-commune-hospitaliere

Reportage CanalZoom : http://www.canalzoom.com/une-interpellation-citoyenne-pour-que-chastre-devienne-commune-hospitaliere/