Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Balades / Balade récréative Saint-Géry
Actions sur le document

Balade récréative Saint-Géry

image christimage égliseimage chapelleimage croix de Saint-Géry

distance.pngLongeur 5km
difficulte.pngDifficulté Moyen
duree.pngDurée  1h30

Itinéraire en bref

Cet itinéraire peut être néanmoins emprunté à partir de n’importe quel endroit du circuit

Stationnement

 

Eglise de Saint-Géry 

 

Départ

 

En regardant l’église, avancer 200 m sur la gauche. Au carrefour de la Rue de l’Etat et la Rue Fontaine-St-Géry, prendre à droite (*).Ensuite, encore à droite par la Rue Fontaine Saint-Géry. Au bout de celle-ci, prendre à gauche vers la Rue A. Minique. Emprunter ensuite la 1e rue à droite (Rue des Sarrasins) (**). Au bout de la rue des sarrasins, traverser tout droit dans la Rue du Bosquet. A la fin de cette rue, prendre à gauche la  Rue des Ecoles. Avant le cimetière, prendre à droite vers la Rue du Petit Champ. Ensuite encore à droite, toujours Rue du Petit Champ. Au bout, au T, prendre à droite et à la fin du petit chemin de béton, prendre le sentier à gauche qui descend vers la place de St-Géry. Remonter la Rue de l’Etat vers l’Eglise, vers la droite. Fin à l’Eglise de Saint-Géry.

 

 (*) = variante jusqu’à la Fontaine St-Géry :

- Au bout de la rue de la Fontaine-St-Géry, continuer tout droit, vous arrivez ainsi à la Fontaine. Revenez ensuite sur vos pas pour retrouver le parcours initial.

 

(**) = variante jusqu’à la Croix de Saint-Géry :

-A la sortie de la Rue des Sarrasins, prendre à gauche sur la Rue de l’Etat pendant près de 250 m, vous arriverez à cette croix énigmatique, haute de 3 m. Dépourvue d’inscription, nul ne sait encore aujourd’hui les raisons de sa présence. Elle aurait plus que probablement été commandée par le seigneur de Boissemont à l’époque où la peste bubonique faisait rage, pour conjurer la maladie à l’entrée du village et marquer l’endroit du charnier où toutes les victimes auraient été ensevelies. La bosse centrale rappelle la forme du bubon, abcès caractéristique de la maladie. On sait aussi qu’au XIIIe siècle, à cet endroit, existait également un chêne de justice, planté par les gens de la Baronnie de Sombreffe pour y rendre la justice ; ce chêne fut abattu en 1794. Cette croix pourrait être aussi une ‘croix du pardon’, plantée par les paroisses près des hauts lieux d’exécution.

 

Histoire de Saint-Géry

Les premiers habitants de St-Géry furent des agriculteurs qui y occupaient une ferme aux IIe  et IIIe siècles. Au VIIe siècle Saint-Géry, Evêque de Cambrai, de passage  sur la Chaussée Brunehaut, a béni plusieurs sources dont celle se la Fontaine St-

Géry, qui apporterait remède aux personnes souffrant d’aphtes et de maladie des yeux.              

L’Eglise actuelle ne date que de 1836.

Téléchargez le PDF de balade