Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Découvrir Chastre / Histoire / Village de Cortil
Actions sur le document

Village de Cortil

CORTIL


Ferme, château, moulin et champ d’honneur


Bien qu’il date de l’époque romaine ou du moins romane (curtile étant mis pour « ferme »), le nom de Cortil nous apparaît surtout au Xè siècle, lorsqu’il se détache nettement de la liste des biens alors détenus par Guibert, le fondateur de l’abbaye de Gembloux à laquelle il légua la moitié de sa « villa (exploitation agricole) de Cortil ».


L’histoire nous apprend que Walter de Corte, puis Jean Sarrel de Cortis, furent successivement seigneurs du domaine de Cortil en 1187 puis en 1217. Plus tard, sur les cendres rases de la ferme à la Dîme qui avait fait partie des biens de l’abbaye de Gembloux, le baron de Brau de la Wastine éleva en 1844 le château de Cortil, lequel fut ensuite investi par les Dames de Sainte-Julienne. Sur les lieux mêmes de cette communauté religieuse s’élève aujourd’hui depuis trois quarts de siècle le Domaine de Chastre qui abrite, entre autres, une crèche-pilote de la Communauté Française ainsi que le Centre public d’Aide sociale (CPAS) de notre Commune.


L’église récente (1908) de Cortil renferme des fonts baptismaux de style roman, qui datent du XIIIè siècle.
Incendié par les troupes françaises en 1534, le village de Cortil fut à nouveau le théâtre de sanglants combats dès les premiers jours de la Seconde guerre mondiale, lorsque les Français en défendirent cette fois le territoire pour enrayer la progression des troupes allemandes. Le Musée français de Cortil témoigne avec rigueur et réalisme de cet épisode tragique de la Bataille de Gembloux.