Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Services communaux / Energie / Humidité dans le logement
Actions sur le document

Humidité dans le logement

Humidité dans mon logement : qui contacter ? que faire ?

Plusieurs habitants de Chastre nous ont fait part de problèmes d’humidité dans leur logement. Voici une synthèse des pistes concernant les sources d’humidité et des actions possibles pour la réduire.

D’où vient l’humidité dans mon logement ?

L’humidité peut provenir de l’intérieur ou de l’extérieur. En fonction de l’origine de l’humidité les actions possibles seront différentes.

Une première étape, quand on constate un problème d’humidité, c’est de s’assurer qu’aucune fuite n’est présente. Pour vérifier cela, si possible, notez vos index d’eau avant et après une période d’inutilisation du bâtiment (par ex. : demander à tous les occupants de ne pas tirer la chasse la nuit ou encore lors d’un week-end où personne n’est présent).

Si vous avez éliminé comme source d’humidité les fuites, il reste 4 principales sources d’humidité :

L’hygroscopicité : la présence de certains sels dans les murs peut capter plus facilement l’humidité des murs. Le cas des anciennes étables ou écuries est très difficile à traiter.

L’humidité ascensionnelle : est l’humidité qui remonte du sol par capillarité dans des bâtiments (anciens) qui n’étaient pas munis de membranes d’étanchéité au pied des murs. Ce type d’humidité est relativement facile à repérer, l’humidité va affecter tous les murs en contact avec la terre (extérieur ou intérieur) sur une hauteur comprise entre 60 et 180cm. Parfois on retrouve des efflorescences blanchâtres.

La pénétration d’eau : soit par les pluies battantes, soit par rejaillissement ou rebondissement (par exemple, sur une toiture plate), soit par infiltrations latérales (mur contre terre).

La condensation provient de la combinaison de deux facteurs : le taux d’humidité dans l’air ambiant et zones froides. On va retrouver de la condensation dans des zones de ponts thermiques (point froid dans une pièce), dans des endroits peu ventilés où le taux d’humidité est plus élevé, ou encore dans les pièces plus froides de l’habitation. Il arrive que la condensation n’ait pas lieu à la surface mais plutôt à l’intérieur du mur.

https://energie.wallonie.be/servlet/Repository/?IDR=5698

Image origine de l'eau

Figure 1  Source : La rénovation et l'énergie - Guide pratique pour les architectes SPW, UCL, ULG

Que faire ?

En fonction de la situation (propriétaire/locataire) de l’occupant et des effets de l’humidité dans le logement (moisissures, champignons, allergies, détérioration, …) les actions à entreprendre peuvent être différentes.

Contacter le SAMI

Pour tous les occupants de logements humides et sur prescription médicale, le service du S.A.M.I. peut intervenir en deux temps :

Visite du logement et conseils

Rapport d’analyse des agents polluants (par exemple, moisissures)

http://www.brabantwallon.be/bw/vivre-se-divertir/sante/sami/

Brochure :

http://environnement.sante.wallonie.be/files/document%20pdf/Fiche_Moississures_VF.pdf

Service d'Analyse des Milieux Intérieurs (SAMI), Place du Brabant wallon 1, 1300 Wavre. Téléphone : 010 23 62 02 Email : c2FtaS5id0BicmFiYW50d2FsbG9uLmJl

Évaluer la situation

L’humidité peut avoir des effets néfastes sur toutes les parois et sur les boiseries. Différentes possibilités d’actions sont proposées ici, indépendamment du fait que le logement soit occupé par un propriétaire ou un locataire.

Analyse de boiseries abimées :

Si vous constatez des champignons/moisissures ou autres sur les boiseries vous pouvez faire appel (service payant), notamment à :

Le Ministère de la Région Wallonne, Direction générale des Ressources naturelles et de l'Environnement, Centre de Recherche de la Nature, des Forêts et du Bois, Direction des Technologies du Bois, situé à l’Avenue du Maréchal Juin 23, 5030 Gembloux. Tél. : 081 62 64 20 Fax : 081 61 57 27 E-mail :

ZHRiLmNybmZiLmRncm5lQG1ydy53YWxsb25pZS5iZQ== ou

Qi5Kb3VyZXpAbXJ3LndhbGxvbmllLmJl

Université Catholique de Louvain, Faculté des Sciences agronomiques, Service de Mycologie s’adresser à Monsieur DECOCK, Place de la Croix du Sud 3, 1348 Louvain-la-Neuve. Tél. : 010 47 37 42 E-mail :

Y29ueS5kZWNvY2tAdWNsb3V2YWluLmJl

Évaluation de l’humidité

Les entreprises qui traitent l’humidité, proposent généralement des devis gratuits qui permettent de se faire une idée de la situation. Nous conseillons de demander plusieurs devis, ce qui permet généralement d’avoir des avis complémentaires.

Pour les propriétaires, il est possible de demander des primes à la réhabilitation, dont les montants sont plafonnés. Ceci permet aussi (surtout ?) le passage de l’estimateur public (gratuit), qui réalise un rapport sur les améliorations possibles du logement, notamment en matière d’humidité et de mérule.

http://spw.wallonie.be/dgo4/site_logement/index.php/aides/aide?aide=renovation

http://spw.wallonie.be/dgo4/tinymvc/apps/logement/views/documents/aides/fiches/FR/renovation_20160527113000.pdf

Si vous pensez que votre logement (par exemple si vous êtes locataires) est insalubre, vous pouvez demander la visite du service de Salubrité de la région wallonne : à la suite d'une demande écrite provenant d'un particulier, d'une administration, ou à leur initiative, les services du Logement dressent un rapport mentionnant les éventuels manquements aux critères minimaux de salubrité présents dans les habitations concernées. Service Public de Wallonie, Département du Logement, Service Salubrité-Logements, Rue des Brigades d'Irlande 1, 5100 JAMBES. Téléphone : 081/33.23.28 Fax : 081/33.23.25

http://spw.wallonie.be/dgo4/site_logement/index.php/site/divers?page=salubrite&loc=1

Il est possible de se faire conseiller aux guichets Info-conseils logement :

Permanence générale

Heures d'ouverture : de 8h30 à 12h30 et de 14h à 16h

Téléphone : 081/33.23.10

http://spw.wallonie.be/dgo4/tinymvc/apps/logement/views/documents/divers/divers_20141022152914.pdf